Le combat des marmelades

Print Friendly

Le combat des marmelades.

Tel que promis, nous avons compilé les réponses de nos goûteurs concernant les 3 marmelades  d’oranges amères que nous avons préparées cette année.

Petit rappel pour ceux et celles qui n’ont pas eu l’occasion de lire nos articles sur les marmelades:

Le but était d’utiliser exactement les mêmes ingrédients pour le 3 marmelades, mais on les a cuisinées de 3 façons différentes.

1 – La première qui demande 2 jours de préparation et qui se dit la vraie de vraie marmelade amère ”British”.

2 – La deuxième qui se prépare en 5-6 heures offre un goût plus sucré et un côté moins amer que la première.

3 – Enfin la troisième, qu’on prépare en moins 2 heures, qui demande des efforts physiques assez importants mais qui donne un résultat moins satisfaisant pour les puristes de la marmelade.

Le combat des marmelades

Notre panel de goûteurs se composait de 7 personnes âgées entre 24 et 80 ans, 4 femmes et 3 hommes.
2 des femmes sont de grandes amatrices de marmelade
2 autres le sont moins.
2 des hommes sont grands amateurs alors que
le dernier n’en mange pratiquement jamais.

Le résultat nous est apparu assez étonnant:

Les 4 femmes ont préféré la # 2 pour son goût moins amer et plus sucré.
2 hommes (les puristes de la “bitter orange marmalade”) ont préféré la #1 pour son goût amer et caramélisé très prononcé.
Enfin le dernier homme a préféré la #2.

Résultat étonnant considérant qu’on a utilisé exactement les mêmes ingrédients dans les mêmes proportions pour chacune des trois recettes.

La marmelade #3 n’a pas eu la cote, on l’a qualifiée de “vulgaire” confiture. Tout en la trouvant excellente en bouche, nos goûteurs n’ont pas apprécié son côté plutôt léger.

Sur la photo vous pourrez constater la différence de couleur des 3 marmelades: la première étant beaucoup plus foncée que les 2 autres.

Et comme le disait si bien Paul Morand, diplomate et écrivain français: ”Que de temps perdu à gagner du temps”!!!

N.B. Il est à noter que ce sondage n’a pas du tout la prétention d’être une étude scientifique exhaustive sur les goûts de la population en ce qui concerne les marmelades. Elle se veut tout simplement un petit test de goût qui guidera nos choix de préparation de marmelade dans les années à venir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *